Plaque vitrocéramique ou induction : que choisir ?

Le pôle cuisson est central dans l’aménagement d’une cuisine. Vous devez donc bien connaître les caractéristiques des plaques vitrocéramique ou à induction, afin de choisir quelle sera la meilleure solution pour votre famille. Pour vous aider, nous allons détailler les avantages et les inconvénients de chaque type de plaque. Vous pourrez ensuite faire votre choix en fonction de votre budget et de vos propres besoins au quotidien.

Plaque vitrocéramique et induction : caractéristiques principales

Pour commencer, nous allons voir comment ces deux types de plaques fonctionnent et quelles sont les caractéristiques de chacune.

Plaque vitrocéramique : présentation du procédé

La plaque vitrocéramique est une version améliorée de la plaque de cuisson électrique traditionnelle. Grâce à un système de résistances situées sous le foyer, les casseroles chauffent sur un verre trempé très épais.

cuisine-plaque-vitrocéramique

Réalisation COMERA Cuisines Capdenac-Le-Haut

Dans cette cuisine, la plaque vitrocéramique noire fait bloc avec le four pour bien délimiter l’ensemble du pôle cuisson.

Les plaques vitrocéramiques fonctionnent selon 2 techniques différentes :

Les foyers à radiants : une résistance infrarouge est placée sous la plaque destinée à accueillir les ustensiles. En principe, la plaque comporte des résistances de plusieurs dimensions correspondant aux différents diamètres des casseroles.
Les halogènes : ce système permet une chauffe grâce à des impulsions successives.

Les deux techniques n’offrant pas les mêmes avantages, de nombreuses plaques proposent une association des deux. En effet, le foyer à radiants est idéal pour mijoter des plats pendant longtemps, puisqu’il offre une température constante. Le foyer halogène permet une montée en température rapide et il convient bien pour saisir une viande ou faire bouillir de l’eau en un clin d’œil.

plaque-induction-plan-de-travail-noir

Réalisation COMERA Cuisines Orléans

La plaque à induction installée sur un plan de travail noir prend toute son importance et dégage beaucoup d’esthétisme. Elle dialogue avec la hotte design et donne un aspect harmonieux au pôle cuisson.

Les avantages de la plaque vitrocéramique

Le principal avantage de la plaque vitrocéramique se situe dans son prix d’achat. En effet, elle est accessible aux petits budgets, sans oublier de proposer des caractéristiques intéressantes :

  • Une montée en température rapide, nettement améliorée par rapport aux plaques électriques traditionnelles.
  • Peu de risques de se brûler, car on voit très clairement les plaques qui sont allumées.
  • L’entretien est facile, grâce à une éponge imbibée d’eau savonneuse.
  • De nombreux modèles sont équipés de systèmes de sécurité en cas de débordement ou de surchauffe
  • Les modèles récents de plaques vitrocéramiques sont esthétiques et se fondent facilement dans une cuisine moderne
  • Vous pouvez garder vos casseroles, car elles sont toutes compatibles avec ce genre de plaque.

Les inconvénients de la plaque vitrocéramique

Les plaques vitrocéramiques présentent quelques inconvénients que vous devez connaître avant de faire un choix définitif entre ce type de chauffe et celle à induction.

  • La consommation électrique des foyers halogènes est relativement élevée, plus que celle des foyers radiants.
  • Lorsque la plaque est éteinte, elle continue à produire de la chaleur jusqu’à un refroidissement total, au bout de quelques minutes.

cuisine-plaque-vitroceramique-blanche

Cuisine Orion 

Les plaques vitrocéramiques existent aussi en blanc et c’est justement ce qui fait le charme de cette cuisine, avec son pôle cuisson immaculé et accueillant.

 

Conclusion :

Si vous optez pour une plaque vitrocéramique, il est judicieux d’associer les deux types de foyers, radiants et halogène. Ainsi, vous pourrez faire mijoter des plats doucement et longtemps, comme réaliser des cuissons vives. Cette polyvalence est la garantie d’une utilisation complète avec une dépense d’énergie maîtrisée.

Plaque à induction : comment ça fonctionne ?

La plaque à induction fonctionne grâce à une haute technologie électromagnétique. C’est le moyen de cuisiner, moderne par excellence, et de nombreuses cuisines en sont équipées. Le système est très différent de celui de la plaque vitrocéramique. Le principe de chauffe est activé par une bobine de cuivre traversée par un champ magnétique.

En réalité, le foyer commence à chauffer dès lors qu’il entre en contact avec un récipient en fer, en fonte ou en inox. Si le récipient est enlevé, la plaque arrête de chauffer, car la conduction magnétique est interrompue.

cuisine-plaque-vitroceramique-induction

Les plaques à induction sont très esthétiques et s’intègrent parfaitement dans les cuisines, comme ici dans l’îlot central de la cuisine Loft Nova Jungle.

Les avantages de la plaque à induction

Les plaques à induction sont plus chères que les plaques vitrocéramiques, mais cet écart de prix est justifié par des caractéristiques performantes.

  • La température peut être changée de façon rapide et efficace, pour correspondre à tous les types de préparations.
  • Vous pouvez régler la température au degré près.
  • Pour mijoter des plats pendant longtemps, la plaque à induction propose un réglage à température très basse, convenant aussi pour un maintien au chaud.
  • Le nettoyage est facile car il n’y a pas réellement de chaleur sur la plaque, ce qui évite de brûler les aliments.
  • La consommation d’énergie est moindre, car la montée et la descente en température sont instantanées.
  • La sécurité de la plaque à induction permet d’éviter les accidents domestiques, car la plaque reste froide.

cuisine-plaque-induction-design
Réalisation COMERA Cuisines Montauban

Dans cette cuisine mêlant le style moderne de l’électroménager, au ton doux et chaleureux du bois, la plaque à induction participe à une ambiance soignée et design.

Les inconvénients de la plaque à induction

  • La plaque qui ne chauffe pas peut faire oublier que les ustensiles, eux, sont brûlants.
  • Son prix est plus élevé que celui d’une plaque vitrocéramique, mais c’est justifié par ses performances et une dépense énergétique intéressante.
  • La plaque à induction nécessite l’utilisation d’une batterie de casseroles spéciales : la fonte, le fer ou l’acier conviennent à cette utilisation.

cuisine-plaque-induction-noire

Réalisation COMERA Cuisines Montauban

Dans cette cuisine aux tons softs avec des nuances de couleurs douces, la plaque à induction fait écho à l’évier et au four grâce à sa couleur noire.

Conclusion :

Les plaques à induction de dernière génération présentent énormément d’atouts, en matière d’utilisation et de consommation. Leur utilisation convient à tous les types de préparations, vives ou plus lentes. Hormis un investissement un peu plus important, cette technologie est la meilleure que l’on trouve actuellement sur le marché. De plus, son coût sera amorti à moyen ou long terme grâce aux économies d’énergies effectuées.

 

cuisine-plaque-induction-blanche
Réalisation COMERA Cuisines Montauban

Cet exemple de cuisine montre qu’en choisissant une plaque à induction blanche, on peut créer une ambiance épurée et moderne avec un équipement de qualité.

Quel sera votre choix entre une plaque vitrocéramique et une plaque à induction ?

Nous vous avons exposé les principales caractéristiques des plaques vitrocéramiques et à induction, et vous pouvez maintenant affiner votre choix en fonction de vos habitudes et de votre budget.

L’importance du prix

C’est une vraie question, et pourtant il faut vous la poser au niveau de l’achat, et sur le long terme. En effet, la plaque à induction est relativement plus chère lors de son acquisition, mais elle va s’avérer plus économique à moyen et long terme. Il convient donc de réfléchir à l’utilisation que vous en aurez. Si vous ne souhaitez pas investir dans une plaque à induction, préférez une plaque vitrocéramique réunissant des foyers radiants et halogènes. En effet, ces plaques sont polyvalentes et permettent de limiter les dépenses énergétiques.

Une plaque de cuisson pour quelle utilisation ?

Vous devez faire votre choix final en fonction de l’utilisation que vous allez en avoir. Si vous cuisinez peu et que vous faites essentiellement réchauffer des plats achetés au rayon traiteur, une plaque vitrocéramique vous suffira. Surtout si votre foyer ne comporte pas plus de deux personnes. Si vous alternez les préparations maisons avec des cuissons vives et lentes (des pâtes et une viande saisie, par exemple), préférez la plaque avec les foyers radiants et halogènes. Enfin, si vous êtes un amateur éclairé de cuisine et que vous mitonnez toutes sortes de plats au quotidien, il vous faudra certainement investir dans une plaque à induction.

Votre cuisine est une somme de fonctionnalités, associées à un agencement et à une esthétique qui vous ressemblent. Personne n’est mieux placé que vous pour savoir ce qui vous correspond le mieux entre une plaque vitrocéramique et une plaque à induction. Vous avez désormais les informations nécessaires pour choisir la meilleure option pour votre cuisine.