Quel type de froid choisir ?

C’est l’un des critères importants à prendre en compte dans le choix de votre réfrigérateur puisque le type de froid utilisé par votre réfrigérateur aura un impact direct sur la consommation d’énergie, l’entretien et la conservation de vos aliments.

Les différents types de froid

Le froid statique : Le froid statique est le plus “traditionnel”, il ne présente pas de ventilation, donc le froid est moins homogène. L’air circule librement dans l’appareil, le haut de l’appareil sera plus chaud que le bas (sauf si le haut de l’appareil contient un freezer). Les aliments les plus fragiles doivent être rangés dans la zone la plus froide.

L’air froid brassé ou air froid dynamique : L’air froid est brassé grâce à un ventilateur et facilite sa diffusion dans l’ensemble du réfrigérateur, ce qui assure une température à peu près homogène à chaque niveau et accélère le retour à la température de réglage après l’ouverture de la porte. La durée de conservation est deux fois plus élevée que pour le froid statique.

L’air froid ventilé ou “no frost” : Le froid ventilé (aussi appelé « no frost ») est le système le plus perfectionné. Un ventilateur propulse un air froid non humide de manière uniforme dans l’ensemble du réfrigérateur, ce qui évite la formation du givre. Les systèmes « low frost » ou « smart frost » proposés par certaines marques promettent de réduire le givre, mais ne le suppriment pas.

Il faut savoir que le type de froid impacte directement la consommation d’énergie de votre réfrigérateur. Il est donc important de choisir une classe énergétique.

La consommation d’énergie du frigo

La classe énergétique est calculée selon la consommation électrique de l’appareil (kWh/an), la classe énergétique des réfrigérateurs varie de A+ à A+++. Le réfrigérateur est un appareil électroménager particulièrement énergivore, il est donc important de prendre en compte sa performance énergétique.